Podcasts sur l'histoire

Passions of Pele : la déesse hawaïenne du feu

Passions of Pele : la déesse hawaïenne du feu


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le Kilauea, l'un des volcans les plus actifs de la planète, situé sur l'île d'Hawaï, serait habité par une famille de dieux. Elle s'appelle Pele, la déesse du feu, de la foudre, du vent et des volcans ainsi que la créatrice des îles hawaïennes. Elle vit dans le foyer appelé cratère Halemaumau, au sommet de la caldeira du Kilauea. Bien que Pelé gouverne le Kilauea et soit responsable du contrôle de ses coulées de lave, son domaine englobe toute l'activité volcanique de la grande île d'Hawaï. En signe de respect, elle est souvent appelée « Madame Pele » ou « Tutu Pele » et ses épithètes incluent Pelé honua mea (Pelé de la terre sacrée) et Ka wahine 'ai honua (La femme mangeuse de terre).

Pelé par David Howard Hitchcock, vers 1929. ( Domaine public )

Mai Kahiki ka wahine, o Pelé,
Mai ka aina i Pola-pola,
Mai ka punohu ula a Kane,
Mai ke ao lalapa i ka lani,
5 Mai ka opua lapa i Kahiki.

(De Kahiki est venue la femme, Pele,
Du pays de Pola-pola,
Du nuage rouge de Kane,
Nuage flamboyant dans les cieux,
5 Tas de nuages ​​enflammés à Kahiki.)

« Littérature non écrite d'Hawaï », par Nathaniel B. Emerson (1909)

En plus d'être connue comme la déesse du feu et d'être fortement associée aux volcans, elle est également une figure importante de l'histoire du hula en tant que l'une de ses sœurs. Salut'iaka (la déesse protectrice des danseurs de hula, de la sorcellerie et de la médecine) serait la première personne à avoir dansé le hula. En raison de l'importance de Pelé dans le hula, de nombreuses danses et chants de hula lui sont également dédiés. Le hula dédié à Pelé est souvent fait d'une manière qui représente sa personnalité intense et le mouvement des volcans.

Le voyage périlleux de Pele jusqu'à son domicile

Dans une version de la légende de Pelé, elle est la fille de Kane-hoa-lani, le souverain des cieux, et Haumea, la déesse de la fertilité et de l'accouchement, dans le pays mystique de Kuaihelani. Elle est restée près de la cheminée de sa mère avec le gardien du feu Lono-makua. Cependant, Namaka / Na-maka-o-Kahai, (ou « les yeux de Kahai »), la déesse de l'eau et de la mer ainsi que la sœur aînée de Pelé, craignaient que l'ambition de Pelé n'étouffe leur patrie et elle a chassé Pelé.


Contenu

Il existe plusieurs légendes traditionnelles associées à Pelé dans la mythologie hawaïenne. En plus d'être reconnue comme la déesse des volcans, Pelé est également connue pour son pouvoir, sa passion, sa jalousie et ses caprices. Elle a de nombreux frères et sœurs, dont Kāne Milohai, Kamohoali ʻ i, Nāmaka et de nombreuses sœurs nommées Hi ʻ iaka, la plus célèbre étant Hi ʻ iakaikapoliopele (Salut ʻ iaka dans le sein de Pelé). Ils sont généralement considérés comme la progéniture de Haumea. Les frères et sœurs de Pele comprennent des divinités de divers types de vent, de pluie, de feu, de formes de vagues océaniques et de formes de nuages. On pense que sa maison est le foyer appelé cratère Halema &# x2bb uma &# x2bb u, au sommet de la caldeira du Kīlauea, l'un des volcans les plus actifs de la Terre, mais son domaine englobe toute l'activité volcanique sur la grande île d'Hawaï &# x2bb je. ΐ]

Pelé partage des caractéristiques similaires à d'autres divinités malignes habitants des volcans, comme dans le cas du diable Guayota de la mythologie guanche aux îles Canaries (Espagne), vivant sur le volcan Teide et considéré par les aborigènes Guanches comme responsable des éruptions du volcan. . Α]

Version expulsion

Dans une version de l'histoire, Pele est la fille de Kanehoalani et Haumea dans la terre mystique de Kuaihelani, une terre libre flottante comme Fata Morgana [désambiguïsation nécessaire]. Kuaihelani était dans la région de Kahiki (Kukulu ou Kahiki). Elle reste si près de la cheminée de sa mère avec le gardien du feu Lono-makua. Sa sœur aînée Nā-maka-o-Kaha ʻ i, une déesse de la mer, craint que l'ambition de Pelé n'étouffe la patrie et ne chasse Pelé. Kamohoali'i conduit Pelé vers le sud dans un canoë appelé Honua-i-a-kea avec sa sœur cadette Hi &# x2bb iaka et avec ses frères Kamohoali &# x2bb i, Kanemilohai, Kaneapua, et arrive aux îlots au-dessus d'Hawaï. Là, Kane-milo-hai est laissé sur Mokupapapa, juste un récif, pour le construire en aptitude à la résidence humaine. Sur Nihoa, à 800 pieds au-dessus de l'océan, elle quitte Kane-apua après sa visite à Lehua et couronne une couronne de kau-no'a. Pelé a pitié de son jeune frère et le reprend. Pelé a utilisé la baguette de divination, Pa'oa pour choisir une nouvelle maison. Un groupe de chants raconte une poursuite par Namakaokaha'i et Pele est déchiré. Ses os, KaiwioPele forment une colline sur Kahikinui, tandis que son esprit s'est échappé vers l'île d'Hawaï ʻ i. Β] :157 (Pele & Hi'iaka Un mythe d'Hawaï par Nathaniel B. Emerson)

Version inondation

Dans une autre version, Pelé vient d'un pays dit "proche des nuages", avec les parents Kane-hoa-lani et Ka-hina-li ʻ i, et les frères Ka-moho-ali ʻ i et Kahuila -o-ka-lani. De son mari Wahialoa (également appelé Wahialoa) elle a une fille Laka et un fils Menehune. Pele-kumu-honua séduit son mari et Pele part à sa recherche. La mer se déverse de sa tête sur la terre de Kanaloa (peut-être l'île maintenant connue sous le nom de Kaho ʻ olawe) et ses frères disent :

mer, la grande mer !
En avant éclate la mer :
Voilà, ça éclate sur Kanaloa !

La mer inonde la terre, puis recule. Cette inondation est appelée Kai a Kahhinalii ("La mer de Ka-hina-li ʻ i"), car le lien de Pelé avec la mer a été transmis par sa mère Kahinalii. Β] :158 Γ] Δ]

Pelé et Poli'ahu

Pelé était considérée comme une rivale des déesses hawaïennes de la neige, Poli'ahu, et de ses sœurs Lilinoe (une déesse de la pluie fine), Waiau (déesse du lac Waiau) et Kahoupokane (un fabricant de kapa dont les activités de fabrication de kapa créent le tonnerre , pluie et éclairs). Tous sauf Kahoupokane résident Mauna Kea. Le fabricant de kapa vit à Hualalai.

Un mythe raconte que Poli'ahu était venue du Mauna Kea avec ses amis pour assister à des courses de traîneaux sur les collines herbeuses au sud de Hamakua. Pelé est venu déguisé en bel étranger et a été accueilli par Poli'ahu. Cependant, Pelé est devenu jalousement enragé contre la déesse du Mauna Kea. Elle a ouvert les cavernes souterraines du Mauna Kea et en a lancé le feu vers Poli'ahu, avec la déesse des neiges fuyant vers le sommet. Poli'ahu a finalement pu attraper son manteau de neige maintenant brûlant et le jeter par-dessus la montagne. Des tremblements de terre ont secoué l'île alors que le manteau de neige se déployait jusqu'à atteindre les fontaines de feu, refroidissant et durcissant la lave. Les rivières de lave ont été repoussées vers le Mauna Loa et le Kīlauea. Des batailles ultérieures ont également conduit à la défaite de Pelé et ont confirmé la suprématie des déesses des neiges dans la partie nord de l'île et de Pelé dans la partie sud. Ε]

Temps historiques

La croyance Pelé a continué après l'abolition officielle de l'ancienne religion en 1819. À l'été 1823, le missionnaire anglais William Ellis a visité l'île pour déterminer les emplacements des stations de mission. Après un long voyage vers le volcan Kīlauea avec peu de nourriture, Ellis a mangé avec impatience les baies sauvages qu'il a trouvées qui poussaient là-bas. Ζ] :128 Les baies de l'ʻ helo (Vaccinium reticulatum) plante étaient considérés comme sacrés pour Pelé. Traditionnellement, les prières et les offrandes à Pelé étaient toujours faites avant de manger les baies. Le cratère du volcan était un lac de lave actif, ce qui, selon les indigènes, était un signe que Pelé n'était pas satisfait de la violation. Ζ] :143 Bien que les sculptures en bois et les temples au toit de chaume aient été facilement détruits, le volcan était un monument naturel dédié à la déesse.

En décembre 1824, la grande cheffe Kapi ʻ olani descendit dans le cratère Halema ʻ uma ʻ u après avoir récité une prière chrétienne au lieu de la traditionnelle à Pelé. Elle n'a pas été tuée comme prévu, et cette histoire a souvent été racontée par les missionnaires pour montrer la supériorité de leur foi. Η] Alfred, Lord Tennyson (1809-1892) a écrit un poème sur l'incident de 1892. ⎖]

Lorsque l'homme d'affaires George Lycurgus dirigeait un hôtel au bord du Kīlauea, appelé Volcano House, il "priait" souvent Pelé pour le bien des touristes. Les responsables du parc ont vu d'un mauvais œil son habitude de jeter des objets tels que des bouteilles de gin (après avoir bu leur contenu) dans le cratère. ⎗]

Le propriétaire de la plantation, William Hyde Rice, a publié une version de l'histoire dans sa collection de légendes. ⎘] En 2003, le Volcano Art Center a organisé un concours spécial pour les peintures de Pelé afin de remplacer celle réalisée au début du 20e siècle par D. Howard Hitchcock, exposée dans le centre d'accueil des visiteurs du parc national des volcans d'Hawaï. Certains ont critiqué ce qui ressemblait à une blonde caucasienne en tant que déesse hawaïenne. Plus de 140 peintures ont été soumises et les finalistes ont été exposés sur des sites du parc. ⎚] Le gagnant du concours était l'artiste de Pahoa, Hawaii, Arthur Johnsen. Cette version montre la déesse dans des tons rouges, avec un bâton à creuser dans sa main gauche (le ʻ ʻ ō, pour lequel l'évent actuellement en éruption a été nommé), et une forme embryonnaire de Hi ʻ iaka-i-ka-poli-o-Pele dans sa main droite. Le tableau est maintenant exposé au centre d'accueil du Kīlauea, au bord du cratère du Kīlauea. ⎛]


Déesse Pelé

Message de Pelé : “Si vous écoutez le son de votre cœur et de votre respiration, vous reconnaîtrez les rythmes anciens de votre propre tambour interne. Cela vous relie à jamais à la Mère de toute création et au son de la planète Terre. Ces rythmes ne peuvent pas être truqués ou forgés, ils sont naturels et éternels. Quelle partie de vous essayez-vous d'ignorer ? Quelle partie de vous s'est trop préoccupée de plaire aux autres, au détriment d'entendre les sons de votre propre rythme ? Cher enfant, tends la main et tends les bras pour embrasser tes rêves. Ils font tout autant partie de la nature que les arbres, les animaux et les couchers de soleil. Vos propres rêves ne méritent-ils pas le même respect que vous accordez à tout le monde et à tout ce que vous aimez ? Écoute-les, mon enfant. Écoutez vos rêves. Ils activeront la puissante éruption de passion dans votre vie. N'ayez pas peur de votre propre passion, car elle vous propulsera naturellement et vous excitera et revigorera. Lorsque vous dansez au rythme de votre vie, vous êtes vraiment vivant à tous égards.”

Différentes significations de cette carte : Assurez-vous que votre carrière correspond à vos véritables intérêts. Suivez un cours ou commencez un passe-temps qui vous passionne vraiment. Changer d'emploi. Partez pour un merveilleux voyage. Investissez du temps et de l'argent dans la manifestation de vos rêves. Donnez-vous la permission d'y aller. Démarrer une nouvelle entreprise. Faites une évaluation honnête de la façon dont vous passez votre temps. Énumérez vos priorités.

À propos de Pelé (prononcé Pay-lay) : Déesse hawaïenne des volcans, la force dynamique de Pelé est parfois mal comprise. Elle nous montre que le feu peut purifier, nous libérer de l'ancien pour faire place au nouveau et enflammer nos passions. Sans feu, rien ne changerait. Faites appel à Pelé pour vous aider à entrer en contact avec votre véritable passion, et pour recharger votre motivation et votre excitation. Pelé vous aidera à tout ressentir à un niveau plus profond, alors n'ayez pas peur d'agir pour manifester les désirs de votre cœur.

La puissance pure de Pelé est si tangible sur la grande île d'Hawaï. Elle est partout dans les volcans du pays sur la plage de sable vert. Elle est belle et puissante et donne à la grande île une sensation qui lui est propre. Sa puissance et sa beauté sont visibles dans les vastes champs de lave autour de l'île, qui sont incroyables à voir en avion ou en hélicoptère. La grande île a sa propre ambiance ancienne, calme et époustouflante. Cela vaut vraiment le détour.

Demandez à Pelé de vous faire découvrir ou redécouvrir la passion de votre vie. Peu importe si vous ne pouvez pas vous rendre à Hawaï ! Allumez une bougie, de préférence rouge et tenez dans votre main une gemme ou un cristal de l'élément feu : Feu Des pierres – Ambre, cornaline, citrine, agate de feu, opale de feu, grenat, calcite rouge, jaspe rouge, rubellite (tourmaline rouge), rubis, sarde, sardonyx, pierre de soleil, sel noir volcanique (naturel) et appelez Pelé. Sachez qu'elle s'attendra à une divulgation complète, il n'y a pas de quoi cacher vos passions à Pelé. C'est votre chance de trouver vos désirs et vos rêves et de les transformer en réalité, avec l'aide d'une déesse très puissante.

Lorsque vous avez une vision claire de votre passion en détail, vous pouvez alors lui demander de l'aide pour manifester cette passion dans votre vie. Il est préférable de le faire à la pleine lune ou, si possible, à la plage.


Madame Pelé, la déesse du feu : un dialogue

Les images de Madame Pele, la déesse hawaïenne du feu, ressemblent aux flammes vues dans la lave qui coule. Quand elle éclate, elle est la passion incarnée, apportant à la fois destruction et création.

Lorsqu'elle n'est pas active, elle repose paisiblement dans la terre, partageant son énergie avec ceux qui vivent à l'ombre du volcan.

Que signifient les histoires de dieux et de déesses pour notre monde moderne ?

[Ce billet de blog est un dialogue entre Jody et Michèle à propos de Pelé]

M : Merci, Jody, de vouloir écrire sur Pelé. Le district dans lequel je vis est considéré comme faisant partie des terres de Pelé. Même si je suis une personne moderne, dans un certain sens, je vis dans l'histoire de Pelé parce que j'ai entendu des histoires à son sujet toute ma vie. De plus, l'histoire de Pelé explique le type de relation que la plupart des gens entretiennent le mieux avec le paysage ici. C'est une relation très personnelle et respectueuse. Il est difficile de ne pas ressentir de révérence devant Halema'uma'u, le vaste cratère enflammé et fumant qui est sa maison.

J : Les éléments puissants de la nature feu, eau, air (vent) et terre sont souvent représentés comme des images de dieux et de déesses. Ils capturent notre besoin d'«humaniser» les forces de la nature, ce qui facilite la conversation avec eux, peut-être dans l'espoir qu'ils ne nous détruisent pas.

M : Oui, vivre à vue d'un volcan vivant vous rappelle quotidiennement et profondément dans votre psyché à quel point votre vie dépend de forces bien au-delà du contrôle humain ou même de la compréhension. L'histoire de Pelé explique quelque chose que même les faits scientifiques sur les volcans ne peuvent pas très bien expliquer - le sentiment de vivre près d'un volcan, le sentiment de vivre près d'un être surhumain à l'échelle du paysage qui est extrêmement féroce et imprévisible. .

J : On croyait aussi que les Dieux et les Déesses étaient la source de nombreux cadeaux. Les premiers humains croyaient que les dieux nous avaient fait le don du feu. Notre capacité à contrôler le feu était probablement l'un des premiers outils humains.

Certains scientifiques suggèrent que la vie est arrivée sur terre à partir de la poussière d'étoiles, des météorites tombées qui contenaient des molécules congelées d'ADN provenant d'un système solaire explosé lointain. « Nous avons voyagé sur terre à travers des années-lumière et la graine contenue dans la météorite est devenue les molécules de vie qui ont commencé à se développer dans la boue le long des bords d'une mer très différente, sous un ciel très différent.

Nous avons peu ou pas de preuves scientifiques, les preuves ont été détruites il y a longtemps, mais les idées sont intéressantes. Les humains ont longtemps essayé d'imaginer notre début, comment nous sommes arrivés ici, où nous nous dirigeons.

M : Il y a une très belle histoire racontée par Robin Wall Kimmerer à propos de Skywoman, la déesse tombée du ciel, c'est une autre façon de parler de cette idée de la vie semée des étoiles :

“Elle est tombée comme une graine d'érable, pirouette sur une brise d'automne. Une colonne de lumière jaillit d'un trou dans le Skyworld, marquant son chemin là où seules les ténèbres avaient été auparavant. Il lui a fallu beaucoup de temps pour tomber.”

Pele aurait également été une voyageuse d'un autre monde, elle aurait conduit son clan des terres ancestrales et mythiques de Kahiki pour trouver les îles d'Hawaï. Nous parlons donc ici d'une femme très forte et passionnée, qui pourrait mener son clan vers l'inconnu, pour tenter le pari ultime de rechercher de nouvelles îles dans l'immensité du Pacifique Nord.

J : Tout au long du temps, la vie a été confrontée à des défis pour maintenir son ancrage ténu sur la fine peau de la surface que nous habitons sur cette planète. Je pense à aujourd'hui avec la hausse des températures, le changement climatique, les tempêtes de plus en plus fortes, et je me demande si Pelé ressent aussi les agitations. Nous avions peur de mettre les dieux et les déesses en colère de peur de réveiller leurs forces destructrices. Peut-être qu'en honorant des déesses telles que Pelé, nous reconnaissons les puissantes forces de la nature de peur que nous ne soyons jamais assez arrogants pour penser que nous pouvons les contrôler.

Voici un poème que j'ai écrit en essayant d'exprimer le flux et le reflux de l'énergie que nous appelons passion.

La passion se dévoile et je me redresse enfin.
Avec quelle rapidité l'esprit s'abandonne au feu de l'intérieur.
L'énergie qui me crée surgit dans mes veines,
et élève mon corps vers l'union avec mon âme.
Comme un démon possédé ou une déesse sur son trône,
l'esprit du feu dévore chaque chair et os.
Sous le mouvement de la vie, la passion suit son cours,
donnant aux événements quotidiens une touche de ravissement et de remords.
Comme il est facile de ressentir la convoitise et le frisson de la création,
jusqu'à ce que la passion tombe en poussière et que le rideau retombe.

M : Votre poème nous rappelle à quel point les passions qui surgissent dans nos esprits et nos corps nous relient aux plus grands processus du monde. Vous semblez avoir "canalisé" une déesse du feu lorsque vous avez écrit ceci ! Votre poème me fait également penser à un autre poème sur la nature, la créativité et la passion d'Alice Fulton (cité dans Karen Barad's Meeting the Universe Halfway: Quantum Physics and the Entanglement of Matter and Meaning (2007) :

parce que les vérités que nous ne soupçonnons pas ont du mal
se faire sentir, comme lorsque treize espèces
de lézards whiptail composés entièrement de femelles
rester inconnu en raison de biais
contre de telles choses existantes,
nous devons rencontrer l'univers à mi-chemin.
Rien ne se déroulera pour nous si nous ne nous dirigeons pas vers ce
ne nous ressemble à rien : la foi est une cascade.
Le haut solide du ciel est n'importe quoi
mais le soleil ne s'est pas couché
bougé, et si la mort dépouille le moi
c'est le seul événement dans la nature
c'est exactement ce qu'il semble.

Parce que croire qu'une chose est vraie
peut apporter cette vérité,
et tu es peut-être le plus timide, lézard ou électron,
connu que par des avances
présumant ton existence, que mon regard soit passionné
envers l'univers et vous.

Ce à quoi Alice Fulton (et Karen Barad) veut en venir, je pense, c'est que ce que nous trouvons est ce que nous voulons trouver, en d'autres termes, ce qui a du sens pour nous. Ainsi, l'histoire de Pelé nous aide à voir des choses - les timides - que nous ne trouverions peut-être pas assez de sens pour voir autrement. Et ainsi, nous pouvons tous être des voyageurs, des découvreurs de nouveaux mondes, dans notre propre paysage d'origine, en cherchant à voir ce qui s'y trouve d'une manière différente. Chaque paysage est la maison des dieux et des déesses, et ce n'est pas que vous devez y croire, c'est que vous pourriez être en mesure de les voir. Comme dans Chris' calme et profond Si vous vous arrêtez dans les bois ou Richard's étrange et merveilleux Gardez vos yeux et écoutez ouverts.


Pelé, déesse du feu et des volcans

Peinture de la déesse Pele par Herb Kane au centre d'accueil du parc national des volcans d'Hawaï. Photo avec l'aimable autorisation de Prayitno de via flickr.

Pele fait sa maison au cratère Halemaumau

Cratère Halemaumau, volcan Kilauea, parc national des volcans d'Hawaï, île d'Hawaï. Photo : Guy Cortemanche.

De petites villes et des forêts entières ont été anéanties par le tempérament passionné, imprévisible et volatile de Pele, et bien que sa présence se fasse sentir sur toutes les îles hawaïennes, la légende affirme qu'elle réside dans l'un des volcans les plus actifs au monde - au sommet du Kīlauea, dans le cratère Halema'uma'u du parc national des volcans d'Hawaï sur la grande île.

Pele (prononcé peh-leh) envoie des rivières de lave le long de la montagne, ajoutant plus de 70 acres de nouvelles terres à la côte sud-est depuis 1983.

Rendez-vous chez elle, placez-vous au bord du cratère et beaucoup se disent émus par l'esprit de cette déesse.

Mystérieux et respecté

Lave au coucher du soleil. Photo : Daniel B., membre de Hawaii.com.

Ne prenez pas les pierres ou ne mangez pas les baies

Il est également considéré comme offensant de manger l'une des baies «ohelo» qui poussent le long des bords de la caldeira Halema'uma'u sans d'abord les offrir à la déesse ou demander la permission.

Exil tahitien

Elle s'est battue avec sa sœur aînée Namakaokaha'i, la déesse de l'eau, dont le mari Pelé avait séduit. (La plupart des amants que Pelé a pris n'ont pas eu la chance de s'échapper avec leur vie.)

Le frère aîné de Pelé, Kamohoali'i, le roi des requins, lui a donné un canoë qu'elle et plusieurs de ses frères et sœurs ont pagayé sur la mer, tout en luttant contre Namakaokaha'i.

Trouver une maison à Hawaï

Cratère du Kilauea Iki, parc national des volcans d'Hawaï, île d'Hawaï. Photo : ArtBrom.

Les anciens Hawaïens personnifiaient toutes les forces naturelles en tant que dieux et déesses, et ainsi Pelé continue de faire connaître sa majesté de la montagne à la mer - le paysage austère rappelle son pouvoir à la fois de créer et de détruire.


Grimoire d'Ebil

"Pele, Volcano Goddess" de Gwenhwyfar Pele, la déesse hawaïenne des volcans, se considérait autrefois comme une déesse de l'eau. Le mythe raconte comment Pelé a conduit son peuple vers une masse continentale tout en recherchant sa propre vocation. Dans un mythe, sa mère lui a offert l'océan en cadeau, entourant la masse continentale et ne laissant que les sommets des montagnes exposés. Dans d'autres, elle se bat avec sa sœur Na-maka-o-ka-ha'I jusqu'à trouver Hawaï. Là, elle crée sa maison à Kilauea hors de portée de ses sœurs de la mer. Pelé se croyait également une déesse de l'eau et a commencé à creuser des trous, pour découvrir des rivières de lave jaillissantes. Le frisson de la lave a parlé à Pelé et elle a embrassé l'élément feu. Son peuple la reconnut comme une déesse du feu lui conférant les titres de déesse du volcan et de Pelé le Destructeur (5).
Même avec un titre aussi féroce que "Destructeur", Pele est considérée comme une déesse mère. Elle contient en elle à la fois les pouvoirs destructeurs et créateurs de la vie. Ces pouvoirs sont encore très évidents à Hawaï où son volcan natal, le Kilauea, est périodiquement en éruption depuis 1983 (4:44). La force créatrice de la nature de Pelé se manifeste dans la synchronisation des éléments pendant le processus d'éruption. Les quatre éléments fonctionnent ensemble. La terre et le feu se mélangent pour créer de la lave. La lave possède des caractéristiques d'eau dans la liquidité de sa forme, tandis que l'air est représenté par les nuages ​​​​de fumée pendant l'éruption. L'air et l'eau sont également présents dans la vapeur lorsque la lave atteint l'océan, formant une nouvelle masse continentale. C'est ainsi que l'archipel hawaïen s'est formé, et Pelé a crédité sa création (2:109).


Pelé est une déesse très jalouse. Elle protège son territoire et est connue pour punir ceux qui oseraient voler des pierres dans ses lieux sacrés. De nombreux visiteurs des volcans d'Hawaï laissent leurs offrandes sous forme de baies d'ohelo, de fleurs d'ohia lehua, de taro ou de racine de kala. Elle est même laissée des bouteilles de gin par certains. Même avec l'offrande, la permission de Pelé doit être demandée avant de retirer une de ses pierres. Beaucoup utilisent les pierres qu'elle leur offre comme amulettes protectrices (2:109)(3). La fureur de Pele peut être suscitée par la rupture de tabous, tant d'Hawaïens respectent la nature jalouse de Pele et lui laissent les offrandes. Les gardes du parc d'État racontent avoir vu des gens sortir tard dans la nuit sur les bords des volcans adorant la déesse. En arrivant sur les lieux, tout ce qu'ils trouvent sont les offrandes (4:46).

Les éruptions volcaniques ne sont qu'une manifestation de la déesse Pelé. Pelé est une déesse vivante, apparaissant à son peuple comme une vieille femme sage fumant des cigarettes, ou comme une jeune femme d'une beauté incomparable, ou comme un petit chien blanc. On dit qu'elle allume des cigarettes d'un simple mouvement des doigts et qu'elle danse en robes rouges sur le pourtour des montagnes de feu. (6:250). Les femmes aux cheveux bruns sont sacrées pour Pelé, les cheveux eux-mêmes sont sacrés pour elle. De minces brins de lave flottant dans l'air pendant les éruptions sont appelés cheveux de Pelé (4:46).

"Pelé, esprit du feu" de Gwenhwyfar

Les différentes manifestations physiques de Pelé ont des significations différentes. Si elle est vêtue de blanc, elle met en garde contre une mauvaise santé. Si elle est en rouge, alors une éruption est imminente. La légende urbaine raconte que de jeunes hommes s'arrêtent pour ramasser une belle jeune femme au bord de la route, pour la voir disparaître une fois à l'intérieur du véhicule.

Beaucoup d'Hawaïens aiment et honorent encore Pele en tant que Kupuna (ancêtre) et retracent leur lignée jusqu'à elle. Ses prêtres et prêtresses sont appelés Kaula Pele (les prophètes de Pelé). Elle est très vivante pour ses disciples. Beaucoup accomplissent encore des rituels pour que le défunt soit accepté par Pelé. La pluie battante et le tonnerre sont des signes que leurs offrandes ont été acceptées et que l'esprit des morts a été accepté (4:45). Je pense que cette description de Scott Cunningham donne vie au mieux à la présence de la déesse dans le monde moderne :

Image de Sacred Source Elle est une présence physique tangible dans la zone volcanique de l'île d'Hawai'i. Le sol est brûlé, fissuré et noirci par la lave. L'odeur de soufre flotte dans l'air et irrite la gorge. La vapeur monte étrangement de la terre. Lors d'éruptions majeures, des coulées de lave brûlent la terre et , au bord du rivage, continue son combat sans âge avec sa sœur Na-maka-o-ka-ha alors que la lave en fusion se déverse dans la mer, provoquant d'énormes explosions et des montagnes de vapeur (4 : 49).

Le pouvoir impressionnant de Pele et sa réputation de jalousie sont à la fois une source de peur et de respect pour ses partisans, cependant, Pele a un côté plus léger. Elle adore surfer et on la voit souvent surfer sur des crêtes de lave enflammées lors d'éruptions. On dit aussi qu'elle participe occasionnellement à Papa Bolua, un jeu (concours) organisé pendant le festival de Maki'hiki. Le concours a deux personnes qui dévalent chacune la montagne sur des traîneaux huilés. Celui qui pourrait voyager le plus loin gagne. Pelé, chaque fois qu'elle participe, gagne toujours (5).
Les adorateurs de Pelé savent comment apaiser le tempérament rapide de Pelé à travers leurs chansons, leurs chants et leurs prières. Invoquer Pelé à travers la musique peut être apaisant à la fois pour le pétitionnaire et pour Pelé. Les habitants d'Hawaï sont toujours "melo o Pele" (chantez et chantez à Pele et Kilauea). Un exemple d'un des chants utilisés pour Pelé est :

"E ola mau, e Pele e! 'Eli'eli kau mai! Ee-o-la-mao e
Payez lay ee ! E-lee-e-lee-ka-my, "
Cela se traduit par "longue vie à toi, Pelé" (7:167).

Pele est une divinité très puissante avec laquelle travailler. Elle prête sa force et ses passions à ses disciples. Elle est à invoquer pour rechercher la protection, l'énergie, la force, la créativité ou la capacité de lâcher prise. Utilisez l'encens suivant de Scott Cunningham tout en honorant Pelé, ou si vous voulez ajouter de la force à n'importe quel rituel, ou tout simplement pendant l'exécution d'un rituel du feu.

Je me retrouve plusieurs jours à me réveiller avec la déesse Pelé. Les matins où je me sens sans énergie et que j'ai besoin de plus de force et de vigueur, j'exécute ce rituel à Pelé. Je prépare d'abord une tasse de "café de Pelé". C'est vraiment simple à faire et peut être modifié pour s'adapter aux contraintes de temps. Les ingrédients nécessaires sont du café infusé (de préférence un mélange Kona), du chocolat boulanger non sucré (ou, si vous êtes pressé, une sorte de mélange de lait au chocolat comme le sirop Hershey's ou Nestlé quick) et de la poudre de poivre de Cayenne.
« Profil Pelé » par Gwenhwyfar

Préparez d'abord votre tasse de café dans une force que vous buvez normalement. Faire fondre ensuite 1 bloc de chocolat boulanger jusqu'à ce qu'il soit liquide et réserver. Ajouter une pincée ou un trait de cayenne au chocolat et bien mélanger. Maintenant, ajoutez le mélange de chocolat épicé à votre café. Si vous ajoutez normalement du sucre à votre café, vous pouvez le faire maintenant, cependant, trop de sucre contrecarrera l'effet du poivre de Cayenne. Si vous utilisez une alternative au chocolat de boulanger non sucré, il y aura déjà du sucre présent dans le mélange que vous avez choisi et vous n'aurez probablement pas besoin d'ajouter d'édulcorant. Si vous utilisez un mélange au lieu du chocolat du boulanger, ajoutez soit deux giclées de sirop Hershey's, soit deux cuillères à café de mélange rapide directement au café infusé, puis ajoutez votre poivre de Cayenne dans la tasse. Bien mélanger.
Une fois remué, je me penche sur ma tasse et respire le fort arôme épicé. Ensuite, j'invoque la force de la déesse pour qu'elle m'aide pour ce jour-là en chantant : « Fiery Pele, esprit de Feu, enflamme mon esprit et guide-moi avec ta force. »

Le feu de Pelé
Lumière du soleil, trébucher
le long des vagues rit joyeusement
aux profondeurs profondes ci-dessous.
Se précipitant tête baissée vers le rivage et
Écumer sur le sable noir
Dans la main tendue de Pelé.
Sa magie laisse derrière elle une chaleur féroce
Qui s'infiltre à travers mes pieds nus
Et réchauffe le creux de mes os.
Sa chaleur mijote à l'intérieur, insistante.
« Suivez-moi » exige-t-il de manière ludique.
Je suis, la chaleur monte en flèche
Un crescendo flamboyant de passion ardente.
Elle se montre à moi.
"Le feu est mon élément ! Ne craignez pas les flammes."
Elle se dresse triomphalement
au coeur du volcan.
Par Gwenhwyfar

1. Cunningham, Scott. Le livre complet de l'encens, des huiles et des infusions. St.Paul : Llewellyn. 1989
2. ---. Encyclopédie de Cunningham sur la magie des cristaux, des pierres précieuses et des métaux. St.Paul : Llewellyn. 1988.
3. ---. Encyclopédie des herbes magiques de Cunningham. St.Paul : Llewellyn. 1985.
4. ---. Magie et spiritualité hawaïennes. Saint-Paul : Llewellyn. 1994.
5. Mythe et humanité : voyage à travers le temps du rêve, mythe océanien. éd. Maison du château des éditeurs Duncan Baird. Amsterdam : Livres de la vie temporelle. 1999. (peut-être épuisé, j'ai vu des livres de bonnes affaires dans cette série chez mon Barnes & Noble local)
6. Monaghan, Patricia. Le nouveau livre des déesses et des héroïnes. St.Paul : Llewellyn. 1981.
7. Brockway, Laurie Sue. Une déesse est la meilleure amie d'une fille. New York : Périgée. 2002.


Déesse Pelé. L'ancien panthéon de la culture de la déesse..Un retour aux enseignements de la déesse hawaïenne Kahuna d'Uli, Pele, Hina, Haumea, Lake, conscience de Hi'iaka..Déesse ancienne créatrice connue inhuna Lemuria, Mu et Hawaii. Déesses hawaïennes, Mu, , kahuna, prêtresses, lune, rituel, rites, cérémonie, ancien, hawaïen, lunaire, enseignements, Lémurien, pleine lune, force magnétique, 13, déesse divine, créatrice théologique, ancienne mère, déesses, divine, sacré, féminin, créateur, féministe, sagesse des femmes, spiritualité, toute mère, histoire, Pele, Hina, Haumea, Laka, Hi'iaka
DÉESSE HI'IAKA | LA DÉESSE HINA | LA DÉESSE LAKA | LA DÉESSE PAPA | LA DEESSE HAUMEA

Les rituels hawaïens Kahuna de la déesse Pele..Ancienne sagesse du divin féminin..spiritualité de la déesse

Les rituels hawaïens Kahuna de la déesse Pele..Ancienne sagesse du divin féminin..spiritualité de la déesse
La reconnaissance rituelle continue de Pelé prouve que le Divin Féminin n'est pas encore totalement Éteint
Nous l'invoquons pour éclaircir et purifier tout ce qui n'est pas nécessaire. Elle nous interpelle et nous aide à faire naître ce qui sommeille au cœur même de notre Être. Cela nous éveille à utiliser nos dons de manière créative et pleinement pour que tous puissent en faire l'expérience. La peau de toute personne qu'elle possède rougit
Une déesse passionnée. Pelé guide ses fidèles vers une plus grande sagesse. Elle est la Gardienne des émotions et est toujours prête à partager son "savoir" et ses leçons de transmutation
Comme n'importe quelle autre femme. Pelé a une famille..parmi ses sœurs :
Hi'iaka et Na-maka-o-ka-ha'i
Hi'iaka-I-ka-pua-'ena-'ena est une sœur plus jeune qui a fait AWA de Pele et a créé le Lei.
De toutes Ses Sœurs, il n'y avait qu'une favorite qui détenait le Cœur de Pelé

La déesse du volcan Pele est née en tant que flamme
Dans la bouche de sa Terre Mère

Haumea
Petite-fille de la grande déesse du ciel Papa
Great Grand Daughter of Mother Goddess Creatrix..ULI
Having searched a long time for a Home
Pele finally settled at Halemaumau . On the Island of Hawai'i
The Big island represents the Root Chakra
Of the Hawaiian Island Chain
Pele has been honored as the Spirit of Fire
She is the male principle contained in the Feminine
Before the male form was Man-ifested

She is very much..an Earth Goddess
Creating new land with every outpouring of Lava
One must only stand on the edge of her Crater-Womb
To witness and experience Primal Source in Action
Unlike other Goddesses who are known throughout Polynesia
Pele seems to be a deity specific to Hawaii
To this day..She can be seen playing amongst the Island people
She often appears as a Human
Forming herself into a young priestess of unsurpassed Beauty
Or an old Wise-Woman hitch-hiking on a deserted Road
She has been know to shapeshift into a Dog
Or send one to serve as an Omen
That her volcano is about to Erupt


GODDESS HI'IAKA | GODDESS HINA | GODDESS LAKA
GODDESS HAUMEA | GODDESS PAPA

Goddess Pele. The Ancient Pantheon of Goddess Culture..A return to the Hawaiian Goddess Kahuna Teachings of Uli, Pele, Hina, Haumea, Lake, Hi'iaka consciousness..Goddess Ancient Creatrix known inhuna Lemuria, Mu and Hawaii. Hawaiian Goddesses, Mu, , kahuna,priestesses, moon, ritual, rites, ceremony, ancient, Hawaiian, lunar, teachings, Lemurian,full moon, magnetic force, 13, Divine Goddess,thealogy creatrix,,ancient mother, goddesses, divine, sacred, feminine, creatrix, feminist, women's wisdom, spirituality, all mother, herstory, Pele, Hina, Haumea, Laka, Hi'iaka

The White Moon Gallery Presents

By Gwenhwyfar
© All original Material in this site is under copyright protection and is the intellectual property of the author

"Pele, Volcano Goddess" by Gwenhwyfar Pele, the Hawaiian volcano goddess, once thought of herself as a goddess of water. The myth tells of how Pele led her people to a Landmass while searching for her own vocation. In one myth her mother gave her the ocean as a gift, surrounding the landmass and leaving only the mountain peaks exposed. In others, she is fighting with her sister Na-maka-o-ka-ha'I until finding Hawaii. There she creates her home at Kilauea out of her sea sisters reach. Pele believed herself to also be a goddess of water and proceeded to dig holes, only to uncover gushing rivers of lava. The thrill of the lava spoke to Pele and she embraced the element of fire. Her people recognized her as a fire goddess bestowing on her the titles of goddess of the volcano and Pele the Destroyer (5).
Even with a title as fierce as "Destroyer," Pele is considered a Mother Goddess. She contains within her both the destructive and creative powers of life. These powers are still very evident in Hawaii where her home volcano of Kilauea has been erupting periodically since 1983 (4:44). The creative force in Pele's nature is shown in the synchronization of the elements during the eruption process. All four elements work together. Earth and fire mix creating lava. Lava possesses water characteristics in the liquidity of its form, while air is represented by the billowing clouds of smoke during eruption. Air and water are also present in steam when the lava reaches the ocean forming new landmass. It is in this way that the Hawaiian archipelago was formed, and Pele credited with its creation (2:109).


Pele is a very jealous goddess. She is protective of her territory and has been known to punish those who would dare to steal stones from her sacred places. Many visitors to Hawaii's volcanoes leave her offerings in the form of ohelo berries, ohia lehua blossoms, taro, or kala root. She is even left bottles of gin by some. Even with the offering Pele's permission must be asked before removing one of her stones. Many use the rocks she gifts them with as protective amulets (2:109)(3). Pele's fury can be aroused by the breaking of taboos, so many Hawaiians respect Pele's jealous nature and leave her the offerings. State park rangers tell of seeing people out late at night on the volcanoes' edges worshipping the goddess. When reaching the scene all they find are the offerings (4:46).

Volcanic eruptions are only one manifestation of the goddess Pele. Pele is a living goddess, appearing to her people as a wise old woman bumming cigarettes, or as a surpassingly beautiful young woman, or as a little white dog. She is said to light cigarettes with a flick of her fingers and to dance in red robes around the rims of the fiery mountains. (6:250). Brown haired women are sacred to Pele, hair itself is sacred to her. Thin strands of lava floating about in the air during eruptions are referred to as Pele's Hair (4:46).

"Pele, Spirit of Fire" by Gwenhwyfar

Pele's different physical manifestations have different meanings. If she is dress in white then she is warning of ill health. If she is in red, then an eruption is imminent. Urban legend has young men stopping to pick up a beautiful young woman by the side of the road, only to have her vanish once inside the vehicle.

Many Hawaiian's still love and honor Pele as Kupuna (ancestress) and trace their lineage back to her. Her priests and priestesses are called Kaula Pele (Pele's prophets). She is very much alive to her followers. Many still perform rituals for the deceased to be accepted by Pele. Pouring rain and thunder are signs that their offerings have been accepted and the spirit of the dead has been accepted (4:45). I think this description by Scott Cunningham best brings to life the goddess' presence in the modern world:

Image from Sacred Source She is a tangible, physical presence in the volcano area of the island of Hawai'i. The ground is scorched, cracked, and blackened with lava. The scent of sulfur hangs in the air and irritates the throat. Steam eerily rises from the earth. During major eruptions, lava flows scorch the earth and , at the shore line, continue her ageless fight with her sister Na-maka-o-ka-ha as molten lava pours into the sea, causing tremendous explosions and mountains of steam (4:49).

Pele's awesome power and reputation for jealousy is a source of both fear and respect for her followers however, there is a more light hearted side to Pele. She loves to surf, and is often seen surfing fiery crests of lava during eruptions. She is also said to occasionally take part in Papa Bolua, a game (contest) performed during the festival of Maki'hiki. The contest has two people racing each oter down the mountain on oiled sleds. Whoever could travel the farthest wins. Pele, whenever she participates, always wins (5).
Pele's worshippers know how to soothe Pele's quick temper through their songs, chants and prayers. Invoking Pele through music can be calming to both the petitioner and Pele. The people of Hawaii still "melo o Pele" (sing and chant to Pele and Kilauea). An example of one of the chants used for Pele is:

"E ola mau, e Pele e! 'Eli'eli kau mai! Ee-o-la-mao e
Pay lay ee! E-lee-e-lee-ka-my,"
This translates as "long life to you, Pele" (7:167).

Pele is a very powerful deity to work with. She lends her strength and passions to her followers. She is to be invoked when seeking protection, energy, strength, creativity or the ability to let go. Use the following Incense by Scott Cunningham while honoring Pele, or if wanting to add strength to any ritual, or just while performing any fire ritual.

I find myself many days waking up with the Goddess Pele. On mornings when I feel unenergized and need extra strength and vigor, I perform this ritual to Pele. First I make a cup of "Pele's coffee." This is really simple to make and can be altered to fit time constraints. The ingredients needed are brewed coffee (preferably a Kona blend), unsweetened baker's chocolate (or if in a hurry some sort of chocolate milk mix such as Hershey's syrup or Nestle quick), and cayenne pepper powder.
"Pele Profile" by Gwenhwyfar

First make your cup of coffee in a strength you normally drink. Next melt 1 block of baker's chocolate until liquid and set aside. Add a pinch, or dash of cayenne to the chocolate and mix well. Now add the spicy chocolate mixture to your coffee. If you normally add sugar to your coffee you may do so now, however, too much sugar will counter the cayenne pepper effect. If using an alternative to the unsweetened baker's chocolate then there will be sugar present already from the mix you chose and you will most likely not need to add a sweetener. If using a mix instead of baker's chocolate, add either two squirts of Hershey's syrup or two teaspoons of Quick mix directly to the brewed coffee, then add your cayenne pepper to the mug. Bien mélanger.
Once stirred, I lean over my mug and breath in the strong spicy aroma. Then I invoke the goddess' strength to aid me for that day by chanting, "Fiery Pele, spirit of Fire, ignite my mind and guide me with your strength."

Pele's Fire
Sunlight, tripping
along the waves playfully laughs
at the deep depths below.
Rushing headlong to shore and
Skimming atop the black sand
Into Pele's outstretched hand.
Her magic leaves behind a fierce heat
That seeps through my bare feet
And warms the hollows of my bones.
Her heat simmers inside, insistent.
"follow me" it playfully demands.
I follow, the heat soars into
A blazing crescendo of fiery passion.
She shows herself to me.
"Fire is my element! Do not fear the flames."
She triumphantly stands
amidst the volcano's heart.
By Gwenhwyfar

1. Cunningham, Scott. The Complete Book of Incense, Oils, & Brews. St.Paul: Llewellyn. 1989
2. ---. Cunningham's Encyclopedia of Crystal, Gem & Metal Magic. St.Paul: Llewellyn. 1988.
3. ---. Cunningham's Encyclopedia of Magical Herbs. St.Paul: Llewellyn. 1985.
4. ---. Hawaiian Magic and Spirituality. St. Paul: Llewellyn. 1994.
5. Myth and Mankind: Journey's through Dreamtime, Oceanian Myth. éd. Duncan Baird Publishers Castle House. Amsterdam: Time Life Books. 1999. (possibly out of print, I have seen bargain books in this series at my local Barnes&Noble)
6. Monaghan, Patricia. The New Book of Goddesses & Heroines . St.Paul: Llewellyn. 1981.
7. Brockway, Laurie Sue. A Goddess Is A Girl's Best Friend. New York: Perigee. 2002.

Graphic Credits
Frames, Tikki Graphics, Pele Incense and Title Graphic courtesy of Gwenhwyfar
Lava photos courtesy of Time Life Magazine
"Pele, Volcano Goddess" mixed media by Gwenhwyfar
"Pele, Spirit of Fire" mixed media by Gwenhwyfar
"Pele Profile" by Gwenhwyfar
Statue of Pele courtesy of Sacred Source


Passions of Pele: The Hawaiian Goddess of Fire - History

Pele is the Hawaiian goddess of volcanoes and fire, who created the Hawaiian island chain.

In different stories talking about the goddess Pele, she was born from the female spirit named Haumea. This spirit is important when talking about Hawaii's gods as she descended from Papa, or Earth Mother, and Wakea, Sky Father, both descendants of the supreme beings. Pele is also known as "She who shapes the sacred land", known to be said in ancient Hawaiian chants.

In addition to being recognized as the goddess of volcanoes, Pele is also known for her power, passion, jealousy, and capriciousness. She has numerous siblings, including Kāne Milohai, Kamohoaliʻi, Nāmaka, and numerous sisters named Hiʻiaka, the most famous being Hiʻiakaikapoliopele (Hiʻiaka in the bosom of Pele). They are usually considered to be the offspring of Haumea. Pele's siblings include deities of various types of wind, rain, fire, ocean wave forms, and cloud forms. Her home is believed to be the fire pit called Halemaʻumaʻu at the summit caldera of Kīlauea, one of the Earth's most active volcanoes, but her domain encompasses all volcanic activity on the Big Island of Hawaiʻi.

Legend told that Pele herself journeyed on her canoe from the island of Tahiti to Hawaii. When going through with her journeys, it was said that she tried to create her fires on different islands, but her sister, Nāmaka, was chasing her wanting to put an end to her. In the end, the two sisters fought each other and Pele in the end was killed. With this happening, her body was destroyed but her spirit lives in Halemaʻumaʻu on Kilauea. They say, "Her body is the lava and steam that comes from the volcano. She can also change form, appearing as a white dog, old woman, or beautiful young woman."

In addition to her role as goddess of fire and her strong association with volcanoes, Pele is also regarded as the "goddess of the hula". She is a significant figure in the history of hula because of her sister Hiʻiaka who is believed to be the first person to dance hula. As a result of Pele's significance in hula, there have been many hula dances and chants that are dedicated to her and her family. The hula being dedicated to Pele is often performed in a way that represents her intense personality and the movement of volcanoes.


"She Who Shapes the Sacred Land": Pele, Goddess of Kilauea Volcano

In Hawaiian mythology, Ohia and Lehua were two lovers. The Volcano Goddess Pele desired Ohia. But Ohia only had eyes for Lehua. His rejection made Pele so furious that she turned him into a tree. Lehua was devastated by losing her lover. Out of pity, the gods turned her into a flower which they placed on Ohia's tree. Hawaiians believe that it rains when a Lehua flower is picked from the Ohia tree, signifying the tears of these eternal lovers.
Pele’s Ohia Lehua Tree has been sacred to the Hawaiian people since ancient times and is often mentioned in legends, hula, songs, and chants.

Volcano Goddess Pele’s fiery passion continuously gives birth to the islands. Her power is a creative force: clearing the old, laying a foundation, creating and shaping new land.

Hawaii’s great Volcano Goddess inspired the creation of Magical Hawaiian Menehune Pele .


Goddess Card of the Week – Pele – Divine Passion

On the final week of working with the Goddess Guidance Oracle by Doreen Virtue, I drew the goddess Pele – Divine Passion, as the card of the week. Pele is the Hawaiian goddess of volcanoes and fire, especially associated with Mount Kilauea, a still active volcano. She was seen as a passionate and powerful goddess who was not to be trifled with. To this day some will warn tourists to the Big Island not to take home any volcanic rocks, as to do so will invite bad luck from her.

The card Divine Passion focuses on Pele’s creative and passionate side. It asks us to look at what fuels us, what drives us, what are we so enthused over that we spill over with energy about it, much like a volcano. What would you do if you didn’t have to worry about time or money? Think about the things that make your heart sing with joy and try to put more of these into your life. Perhaps you might want to think about changing careers to something that is in line with your dreams?Maybe you need to pick up that hobby that you loved long ago but abandoned? What do you really desire to do, who do you want to be with? Your life is precious, do not waste your energy on what does not feed you. If you are presently following your heart, that’s wonderful! You might be able to inspire others to follow your lead. If you feel like you might need more of this passionate energy in your life, remember that it is too late to follow your dreams!


Voir la vidéo: 7 STATUES QUI ONT ÉTÉ FILMÉES EN TRAIN DE BOUGER ʘʘ (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Jonathon

    Vous avez trouvé le site avec le sujet, qui vous intéresse.

  2. Olis

    Je ne suis pas d'accord avec l'auteur, ou plutôt pas même avec l'auteur, mais avec celui qui est venu avec ce post

  3. Guilio

    Cela ne m'approche pas tout à fait.

  4. Salman

    Intéressant. Et surtout, inhabituel.

  5. Giflet

    Comme d'habitude, vous nous plaisez avec vos meilleures phrases de remerciements, je prends!



Écrire un message